Votre navigateur n'est plus pris en charge par notre site. Il se peut qu'il ne fonctionne pas correctement, veuillez le mettre à jour vers la dernière version de Google Chrome, Microsoft Edge, Firefox, Opera ou Safari.

Comment peindre un plafond sans trace ?

Comment peindre un plafond sans trace ?

Comment peindre un plafond sans trace ?

La mise en peinture d’un plafond est une tâche qui semble simple mais qui en réalité peut vite devenir compliquée si les points importants ne sont pas respectés. Que cela soit sur du neuf ou sur une reprise d’ancien pour une rénovation, la mise en peinture d’un plafond est une tâche importante qu’il est nécessaire de réaliser avec minutie et précision. La réalisation d’une peinture impeccable peut apporter une belle luminosité à une pièce, au contraire, un plafond avec des traces et des coulures peut vite apporter un aspect négligé et disgracieux à une pièce. Il existe un certain nombre de conseils à respecter pour peindre un plafond sans trace, si vous suivez celles-ci, vous n’aurez que des compliments sur vos travaux de peinture.

Les travaux à mener pour la réalisation d’une peinture plafond vont être divisés en deux grandes étapes à savoir la phase de préparation avant peinture et la phase d’exécution avec la mise en peinture.

Phase de préparation

La phase de préparation va comprendre toutes les étapes préalables à la mise en peinture de votre plafond. Il vous faudra préparer correctement le support, la pièce et le matériel nécessaire au bon déroulement de vos travaux de peinture. Ces petites étapes peuvent sembler anodines mais une fois additionnées, elles conditionneront la qualité de la peinture de votre plafond.

peindre un plafond sans trace

Préparation de la pièce

Comme pour tous les travaux de peinture en intérieur, il est recommandé de protéger la zone de travail. Cette étape vous permettra non seulement de gagner du temps lors de vos travaux de peinture mais elle assurera également la protection de votre intérieur (qu’il s’agisse des meubles ou des surfaces). La première étape va consister à retirer le maximum de meubles présents dans la pièce à peindre, pour les meubles que vous ne pouvez retirer, nous vous conseillons de les protéger à l’aide d’une bâche plastique ou d’un linge assez épais pour que la peinture qui coule ne puisse passer à travers. Il en va de même pour le sol, il est important de le protéger en appliquant une bâche plastique, pensez à bien fixer celle-ci à l’aide d’un adhésif. Il faudra aussi que vous pensiez à protéger vos murs et bordures à l’aide d’un adhésif de masquage pour ne pas laisser de traces disgracieuses sur vos supports.

Les détails sont également importants, il faudra correctement protéger les radiateurs, les interrupteurs et les prises pour que celles-ci ne reçoivent pas des coulures ou projections.

Nettoyage du plafond

Il est maintenant question de commencer la préparation de votre plafond pour sa mise en peinture. La première étape va consister à effectuer un nettoyage et éventuellement des retouches sur celui-ci. Nettoyer votre plafond va permettre de pouvoir retirer toutes les poussières qui pourraient venir se mélanger avec la peinture lors de l’application et donc ternir les couleurs. Pour le nettoyage de votre plafond vous allez pouvoir utiliser une brosse large si celui-ci n’est pas très sale, s’il présente des tâches vous pourrez effectuer le nettoyage à l’aide d’une éponge légèrement humide et d’eau savonneuse. Il est important de bien rincer la surface et de laisser le séchage s’effectuer avant de peindre. L’objectif du nettoyage est d’obtenir une surface lisse et propre. Si votre plafond comporte des fissures ou des impacts, vous devrez appliquer de l’enduit de rebouchage de façon à combler ces imperfections. Il vous faudra ensuite poncer les résidus à l’aide d’un papier de verre et nettoyer les poussières restantes.

Préparation du fond

Cette étape n’est pas nécessairement obligatoire mais elle est fortement recommandée pour obtenir un résultat parfait sur la peinture de votre plafond. L’application d’une peinture d’impression permet d’uniformiser le plafond et d’assurer une absorption uniforme de la peinture sur le support. La peinture primaire ou d’impression vous permettra donc de faciliter l’application de votre peinture mais cela permettra aussi un meilleur rendu final.

Choix de la peinture

Le choix de la peinture plafond est un moment important, il s’agit de comprendre ce qu’il est possible de trouver pour ensuite effectuer le bon choix.

Il est tout d’abord nécessaire d’effectuer un choix entre la peinture glycérophtalique (à l’huile) et la peinture acrylique. Il faut savoir qu’aujourd’hui, près de 80% des peintures sont des peintures acryliques (à l’eau). La peinture acrylique est une peinture en phase aqueuse, elle ne dégage pratiquement aucune odeur et sèche très rapidement. La peinture acrylique est une peinture saine pour les résidents de l’habitation mais aussi pour l’environnement.

La peinture glycéro est quant à elle très résistance et plus opacifiante que la peinture acrylique mais elle est beaucoup plus nocive et odorante, elle contient et dégage des agents toxiques (COV : composés organiques volatiles). La peinture glycéro est de moins en moins développée et utilisée.

Une fois ce choix effectué, il faudra définir l’aspect de celle-ci et la finition. Pour une peinture plafond, nous vous conseillons fortement de vous orienter vers un mat profond. La peinture mate offre une parfaite opacité et un fort pouvoir couvrant. Ce type de peinture permet également de masquer les défauts ainsi que les traces de rouleaux.

Les peintures de finitions satinées ou brillantes peuvent être utilisées mais elles sont moins adaptées à ce type de support. Les peintures satinées et brillantes offrent l’avantage d’être lessivables mais font ressortir toutes les imperfections de votre plafond. Cependant la peinture satinée peut être spécifiquement utilisée sur un plafond lambrissé car cela permet de faire ressortir le charme du bois.

Concernant le choix de la couleur cela reste une question de goût. La majorité des plafonds sont peints avec de la peinture blanche cependant il est possible d’y mettre la couleur dont vous avez envie. Il est simplement important de noter qu’un plafond blanc permet d’illuminer la pièce et de donner un sentiment d’espace alors qu’une peinture plafond de couleur va tasser la pièce et donner l’impression que le sol est plus bas.

peindre plafond sans trace

Choix du matériel

Maintenant que vous avez effectué le choix de votre peinture, il reste une partie également essentielle à vos travaux : le choix du matériel et des accessoires.

Le principal accessoire dont vous allez avoir besoin est un rouleau (en fibre synthétique 10 à 12mm), pour vous faciliter la tâche nous vous conseillons d’y ajouter une perche télescopique, cela vous évitera de nombreux mots de dos et d’épaules. En complément du rouleau il vous faudra un pinceau à réchampir pour effectuer les réchampir et dégager les angles de vos murs.

Les autres accessoires à prévoir sont :

  • Adhésif de masquage, pour éviter les bavures et coulures
  • Bâches de protection, pour protéger les meubles et le sol
  • Bac à peinture
  • Grille d’essorage pour rouleau
  • Un mélangeur, pour les pots de grande quantité
  • Matériel de protection (Lunettes de protection, gants et combinaison ou vieux vêtements)
  • Peinture sous-couche et peinture de finition

Phase d’exécution

Une fois que tout la phase de préparation de vos travaux est terminée, vous allez pouvoir passer à la phase d’exécution et ainsi pouvoir peindre votre mur et respectant certains points importants.

Choisissez le bon moment pour peindre

Les conditions climatiques peuvent jouer un rôle sur la réalisation de votre peinture plafond, en effet la température de la pièce est un des facteurs à prendre en compte pour la réalisation de vos travaux de peinture. Il faut savoir que s’il fait trop froid dans la pièce (environ 10° ou moins), la peinture séchera trop lentement. Au contraire si la température de la pièce dépasse les 30°, la peinture séchera trop vite et il y a de fortes chances que votre rouleau laisse des marques lors du passage d’une zone à l’autre. Évitez également de peindre avec la fenêtre ouverte ou dans un courant d’air, cela pourrait assécher la peinture et empêcher d’effectuer des raccords propres. La peinture à l’eau sèche rapidement, il est donc important de ne pas effectuer de pose durant votre travail et de laisser les fenêtres fermées. Il sera possible de les ouvrir dès que votre plafond sera terminé.

peindre correctement un plafond

Peindre votre plafond avec les bons gestes

Une fois que votre matériel est prêt, il va être temps de passer à la mise en peinture de votre plafond. Prévoyez un moment où vous avez du temps et assez de luminosité, il n’est pas possible de faire de pause durant cette étape sous peine d’obtenir un résultat qui ne sera pas propre et harmonieux. Avant de commencer à peindre, pensez à bien mélanger votre peinture. Prévoyez également assez de peinture pour la réalisation de vos travaux, nos vous conseillons de prévoir de la peinture pour appliquer 2 couches (en prenant une marge d’erreur de 10% en plus en cas de besoin).

Pour peindre votre plafond, positionnez-vous face à la lumière. Vous obtiendrez un meilleur aperçu du résultat mais aussi des ombres. Pour commencer, vous allez devoir peindre au pinceau à rechampir, les angles, les bords ainsi que les zones difficiles d’accès comme derrière les tuyaux par exemple.

Avant de commencer à peindre au rouleau, il va falloir préalablement bien disposer la peinture sur celui-ci. Remplissez votre bac à peinture à moitié, trempez votre rouleau dedans et essuyez-le sur la grille pour éviter les surcharges. Recommencez cette opération une seconde fois de façon que l’ensemble du rouleau soit correctement imprégné de peinture.

Divisez votre plafond en zone d’un mètre carré sur un mètre carré, commencez à peindre ces zones en créant des bandes parallèles puis croisez transversalement avec le rouleau pour éliminer les traces. Continuez les zones les unes après les autres en chevauchant toujours la surface précédente d’une longueur de rouleau.

Nous vous recommandons de passer une seconde couche de peinture pour obtenir un résultat impeccable et un plafond sans trace. Avant de passer la seconde couche, laissez parfaitement sécher la première couche, au risque de saboter le travail que vous venez de réaliser en créant de nombreuses traces.

Une fois la peinture de votre plafond terminée, pensez à enlever immédiatement le ruban adhésif de masquage et ventilez suffisamment votre pièce de façon que la peinture puisse sécher correctement et laisser partir les quelques odeurs pouvant être présentes.

Nous espérons que ce guide pour peindre un plafond sans trace aura pu vous aider pour la réalisation de vos travaux. Les équipes de Cdécomania reste à votre disposition pour tout renseignement sur les produits ou pour des conseils techniques.

Posté le 26/06/2020 par Cdecomania.com Peinture, Décoration, Astuces Peinture et Bricolage 46921

Pas de produits

0,00 € Total

Commander